Onetous a 2 ans !

Happy Birthday Onetous !

 

L’aventure Onetous a officiellement pris forme il y a 2 ans. En témoigne le premier article du blog daté du 8 avril 2011. En deux ans de nombreuses choses se sont passé. L’aventure se poursuit magnifiquement bien aujourd’hui avec de nombreux changements depuis le début. L’occasion est donc parfaite pour dresser un bilan de ses deux années à travers les 73 articles de votre blog préféré (mais si ! ).

Happy Birthday Onetous

Un peu d’histoire.

Au commencement était un porteur de projet : Sébastien. Initiateur et propulseur de Onetous il posta le premier billet du blog le vendredi 8 avril 2011, c’était il y a plus de deux ans déjà. (suite…)

Onetous – Redécouvrez le monde réel !

 

 

Nous avons tous des passions dans la vie, ou tout du moins des points d’intérêt forts. Mais nous n’avons pas toujours de connaissances (disponibles lorsqu’on le souhaite) avec qui les partager, les pratiquer ou tout simplement avec qui échanger sur le sujet.

 

De nombreux sites Web spécialisés permettent d’échanger au sujet de (suite…)

Jetez-vous à l’eau !

 

Chez des amis, en plein air, au restaurant, dans un bar, pour discuter, échanger, s’amuser, pratiquer une activité … Sortir entre amis est, d’après un récent sondage, essentiel au moral de plus de 85 % des Français.

Seulement voilà, un Français sur deux ne sort pas autant que souhaité et 84 % se plaignent du faible rythme de leurs sorties. Pourquoi ?

L’une des principales raisons, pour 36 % des Français, est le manque d’amis pour les accompagner. Et, nous l’avons vu dans un précédent article, l’amitié est fondamentale pour être heureux dans la vie. Trouver les personnes compatibles, avec qui bien s’entendre, pour faire une sortie qui corresponde à ses goûts et attentes, relève souvent du casse-tête. Sans parler de l’organisation nécessaire.

Comment faire pour sortir mieux ? (suite…)

Vends, loue, troque mais surtout partage !

 

Aujourd’hui, nous avons décidé de vous dresser un billet un peu particulier et de vous parler de la « Sharing Economy ».

 

C’est quoi ?

 

La « Sharing Economy », économie du partage en français, est un nouveau modèle économique basé sur le partage et l’échange. Elle tire son principe du mouvement de la consommation collaborative permettant de consommer de manière plus responsable, plus économique et plus éthique, grâce à la force de la communauté.

Ce système va à l’encontre de l’ultra consumérisme actuel et favorise les échanges entre individus : trocs, ventes, achats groupés, locations ou encore prêts. Ceci dans le but de réaliser des économies et de limiter le gaspillage d’une part, et de mettre à disposition des biens ou services « dormants » d’autre part.

Cela peut concerner la voiture qui ne sort du garage que le weekend et qui la semaine pourrait être louée à d’autres ; mais également la perceuse que l’on a utilisé une seule fois et qui attend au fond du tiroir la fin de sa vie ; idem pour de nombreux autres domaines.

Le magazine le Times a par ailleurs cité la consommation collaborative comme étant l’une des dix idées qui allaient changer le monde.

 

Quelle origine ?

(suite…)

J’ai un projet Web, j’utilise quoi ? Les secrets de Onetous

 

Rouages_internes

Lorsque l’on réalise un site, et plus particulièrement un site destiné au grand public, le produit fini se doit d’être ergonomique, fluide et beau, en plus d’être exempt de défauts techniques.

Oui, mais derrière le résultat final se cachent d’innombrables heures de travail, ponctuées de choix stratégiques sur les outils à utiliser pour arriver à ses fins.

 

Et puisque nous ne sommes pas cachotiers, que nous aimons partager notre aventure et surtout que nous prônons l’entraide, nous avons décidé de vous présenter quelques-uns des outils que nous utilisons !

Si vous avez lu les précédents articles sur ce blog, vous connaissez déjà certains des outils utilisés. Nous les présentons ici dans l’ordre des étapes que nous avons réalisées pour préparer le projet Onetous.

  (suite…)

Vos données sont… VOS données !

 

Protection des données privées

Onetous - Privacy-trust

 

Oui, vos données vous appartiennent !

N’en avez-vous pas marre de craindre pour ce que vous postez sur Internet ?

Je dis quelque chose maintenant, est-ce que ça pourrait m’être préjudiciable plus tard ? Est-ce que je contrôle réellement les données que je fournis sur des sites Web ? Qui peut les voir ? Puis-je en avoir accès, les supprimer ?

 

Au sein de Onetous, c’est le cas. Le respect des données d’autrui et la transparence de leur gestion font partie de nos valeurs !

Et nous voulons prouver qu’il est possible de rendre à l’internaute ce qui lui appartient. C’est également par ce moyen que nous revendiquons notre différence de la quasi-totalité des outils web « sociaux ». Voici donc une esquisse de notre charte de protection des données utilisateurs, telle qu’elle sera scrupuleusement appliquée et respectée sur Onetous.

  • Vos données vous appartiennent, aucun droit de propriété ne sera transféré à Onetous, ni à des tiers.
  • Vos données vous appartiennent, elles ne seront ni vendues ni louées à des tiers.
  • Vos données vous appartiennent, et vous pourrez si vous le souhaitez en supprimer toute trace définitivement.
  • Vos données vous appartiennent, leur diffusion aussi : elles seront par défaut invisibles à l’extérieur de Onetous (exemple : moteurs de recherches)
  • Vos données vous appartiennent, leur contrôle aussi : une transparence totale sur la gestion de vos données. Paramétrez précisément qui a le droit et qui n’a pas le droit de les voir.
  • Vos données vous appartiennent, votre anonymat également : sur Onetous personne ne peut vous trouver par votre nom, prénom ou pseudo, sans être déjà en contact avec vous.

Par ailleurs, en tant que société française, Onetous respectera et ira au-delà des textes législatifs concernant la protection des données informatiques en vigueur en France et en Europe et déjà bien plus strictes qu’aux Etats-Unis par exemple.

Bien évidemment, Onetous sera enregistré auprès de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés).

Et vous, souhaitez-vous participer à notre combat sur l’usage fait des données personnelles sur Internet ? N’hésitez pas à nous soutenir.

Un concept novateur ?

 

« Les hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts ».

Isaac Newton

 

Onetous est un ambitieux projet autour d’un site Web communautaire novateur et prometteur qui se veut, à sa manière, « changer le monde » et offrir aux internautes du monde entier une vision plus humaine de demain. Mais c’est avant tout un magnifique défi et une superbe aventure pour tous ceux qui le suivront.

Onetous n’est pas un pays. C’est un monde. Celui de demain.
Plus qu’un réseau social, c’est « un idéal social »

 

Avez-vous déjà :

  • déménagé loin de chez vous et eu des difficultés à vous recréer un réseau social et amical ?
  • éprouvé des difficultés à trouver des personnes avec qui discuter de sujets spécifiques ou participer à des activités ?
  • eu cette sensation de partager des moments avec quelqu’un qui ne vous est pas compatible, juste pour être accompagné ou être aidé ?

 

Onetous répond de façon pertinente et ciblée au besoin de recherche et de création de liens d’amitiés sincères, et de valorisation du terme « social » (entraide, partage, échanges).

Il se veut rapprocher les hommes du monde entier, au-delà de leurs origines, de leur culture, de leur âge, de leur statut social, de leur physique, de leur localisation ou de toute autre caractéristique.

 

Onetous consiste en un site web à mi-chemin entre réseau social, site de rencontre et site d’entraide. Un usage simple, des fonctionnalités uniques et innovantes :

  • Mises en relation de membres par comparaison automatisée de leurs affinités
  • Système social et pertinent de questions et requêtes
  • Organisation d’évènements et de sorties
  • Réseau social : contacts, amis, messages, statuts et actualités, photos, mur

Capture_écran

(suite…)

De l’idée ou du besoin, qui nait en premier ?

 

Oeuf_poule
Qui de l’idée ou du besoin est apparu le premier ?

Ou le sempiternel paradoxe de l’œuf et de la poule…

 

Ca y est, vous avez votre idée ! Bravo ! Vous vous voyez déjà à la tête de votre future entreprise, le cash rentrant à flot (ben oui, on n’est philanthrope que dans nos valeurs, n’est-ce pas ?)

Mais vous êtes-vous assuré que cette idée allait trouver preneur ? Non ? Peut-être alors est-il temps de revoir votre approche.

Une startup dispose de moyens financiers généralement limités, à tout le moins durant sa création. Lancer une idée et créer un besoin autour de cette dernière, ça laisse rêveur. Mais honnêtement, en dehors de multinationales telles que Apple, Microsoft, ou encore Facebook (oui, oui, toujours les mêmes), qui peut réellement se targuer de pouvoir créer un besoin à grands renforts de communication ? Même Google ne peut se vanter d’y parvenir. Qui se souvient de certains produits tous droit sortis de son Google Labs, tel que le réseau social Google Buzz ? Un véritable échec. Et des millions d’euros qui sont retournés à l’état de substance onirique.

On nous l’apprend et nous le répète encore et encore dans les écoles de commerce : un besoin ne doit pas se créer. Il existe, tout au plus peut-il être révélé. La mission de l’entrepreneur est donc d’y apporter une réponse pertinente, voir innovante, s’il cherche à se différencier efficacement.

Il est donc important de se focaliser sur un besoin existant, le découvrir et l’analyser ainsi que les attentes de ceux qui en sont porteurs : vos futurs clients. Pour cela une étude de marché, même limitée, est très importante. C’est suite à cette analyse que la startup pourra définir sa réponse et développer un produit adapté, auquel elle pourra ensuite apporter des leviers différenciateurs : approche pour répondre au besoin, support, fonctionnalités, business model, etc. C’est sur ces leviers que doit se trouver l’innovation.

(suite…)

What’s up ?

 

What

Whats's up ?

 

Le dernier billet datant de plus de trois semaines, il est grand temps de donner des news !

 

Ces dernières semaines ont été lourdes de travail, et le temps libre s’en est réduit comme peau de chagrin. La raison ? En vrac : analyse de l’étude quantitative, recherche d’associés et de partenaires, optimisation du business model et prototypage du projet sous forme de maquette.

 

 

Voici donc quelques précisions sur le statut actuel :

Premièrement le projet avance, donc oui, les résultats de l’étude sont (très) encourageants. Ces derniers nous ont permis d’affiner notre approche (business model et aspects fonctionnels du site). Merci à tous pour vos réponses, il est encore temps de répondre pour les retardataires :roll: http://bit.ly/eNb4Pz. Avec le recul, il s’avère que certaines questions étaient un peu trop orientées et les réponses qui découlent de ces dernières ont dû être prises avec des pincettes. On apprends de nos erreurs, voilà pour le mea culpa. Mais dans la globalité, nos hypothèses ont été validées.Il existe des utilisateurs/clients (et peu s’en faut !) et un marché ! Notre cible a pu être mieux définie, les fonctionnalités imaginées optimisées, certains éléments à prendre en compte intégrés et notre business model affiné. Le résultat risque d’en surprendre et d’en séduire plus d’un ! Non, n’insistez pas, nous ne vous donnerons pas plus de détails pour l’instant 8-)

Deuxièmement, et découlant du premier point, le cahier des charges, clef de voute de notre projet Web et surtout de son développement technique, est sur le point d’être finalisé : le prototype détaillé (maquette) est réalisé et nous permet de rédiger précisément et efficacement les spécifications fonctionnelles.

Néanmoins, nous cherchons encore un (voir deux) profil(s) technique(s) pour nous accompagner et nous permettre de développer efficacement notre ambitieux projet. Alors si vous connaissez des personnes susceptibles d’être motivées par l’aventure, n’hésitez pas à nous les conseiller. Et si vous-même souhaitez en savoir plus et peut-être nous rejoindre, nous serions très heureux d’échanger et de faire connaissance ! Nous rappelons les critères d’un profil pertinent pour onetous : dynamisme, goût du challenge, valeurs humaines, ouverture d’esprit, sociabilité et passion, et un côté « je veux changer le monde » (ou tout du moins essayer). Si en plus, vous avez des compétences en développement PHP et en optimisation SQL, alors ne perdez plus votre temps, venez échanger avec nous ! De même, si le web design et le graphisme vous colle à la peau, vous êtes celle ou celui que nous recherchons ! Par simple curiosité ou par réelle volonté d’intégrer une équipe solide et de participer à la création d’une startup crédible, gonflée de valeurs humaines, contactez-nous !


(Et si vous êtes un investisseur, que vous souhaitez en savoir plus sur notre projet, ses tenants et ses aboutissants et que vous vous dites « y’a peut être un truc » : nous serions ravi de nourrir votre curiosité !)

Pourquoi un réseau social ?

 

Un réseau social ? Ni plus ni moins qu'un support

On me demande régulièrement pourquoi avoir choisi de créer un réseau social : il en existe tant, il n’y a rien de novateur !

Ces sites là se comptent par dizaines, par centaines, voir par millier ! Alors pourquoi ce choix ?

Au commencement était Internet, média qui a révolutionné notre manière de nous cultiver, de nous informer, de communiquer, de partager et de commercer. En à peine 20 ans, il a conquis plus de 2 milliards de personnes à travers le monde ! Il est le support qui permet la plus rapide et la plus grande diffusion d’information n’ayant jamais existé. Grâce au www (World Wide Web) toute entité sociale, tout homme, toute idée peut désormais approcher n’importe quel type de population et y être adopté. On ne parle pas simplement de populations vivant dans tel ou tel pays ou zone géographique, mais aussi de populations hétérogènes géographiquement et disposant de caractéristiques communes.

En 2004, la notion de web 2.0 a commencé à apparaître. Une évolution du simple réseau d’information passif qu’était internet pour devenir un réseau d’échanges sociaux, de participations individuelles, et de partages humains. L’émergence des réseaux sociaux, ou sites Web communautaires, est l’un des éléments les plus significatifs de cette évolution. Ils ont permis de rapprocher les internautes et leurs connaissances et de faciliter les échanges et le partage d’éléments personnels (ou professionnels)  entre eux. Facebook en tête, ces réseaux sociaux ont démontré leur capacité à toucher et à répondre au besoin d’un nombre incroyable d’internautes (plus de 500 millions d’utilisateurs sur Facebook !)

 

Aujourd’hui, c’est vrai, nous ne sommes plus dans le boom des réseaux sociaux tel que c’était le cas entre  2003 et 2010. Le sujet a déjà beaucoup été exploité et on trouve aujourd’hui de tout (dans le pire comme dans le meilleur).

Néanmoins, il s’agit d’un type de plateforme sur lequel nous sommes persuadés qu’il est encore possible d’innover et d’apporter de nouveaux services. Il suffit d’être à l’écoute des utilisateurs de ces réseaux (et également de leur réfractaires).

Un réseau social n’est qu’un modèle d’organisation de l’information et de gestion des interactions. C’est le contenu, les membres et les fonctionnalités qui font sa valeur.

(suite…)